le pensionnat fantôme

Un pensionnat fantôme vous attends au millieu de la foret à l'Ouest du japon ... A vous de refaire l'histoire ...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Pourquoi le futur est-il si incertain ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Stella Gevanni
Mort(e)
Stella Gevanni

Messages : 114
Date d'inscription : 07/10/2008
Localisation : Aucune

Pourquoi le futur est-il si incertain ? Empty
MessageSujet: Pourquoi le futur est-il si incertain ?   Pourquoi le futur est-il si incertain ? Icon_minitimeDim 12 Avr - 13:09

Stella observait son visage dans le miroir. Elle était pâle et semblait fatiguée. Après tout, avec deux futurs monstres dans le ventre et des amis sur qui elle ne faisait que crier, il ne fallait pas s'attendre à ce qu'elle soit en grande forme. Il y avait aussi le problème d'Angelina, dont les jambes ne fonctionnaient plus depuis l'apparition de Mérédith, et ces putains d'Initiales qui se ramenaient. Et, la goutte qui faisait déborder le vase, son shampoing colorant refusait de donner leur blond éclatant habituel à ses cheveux. Elle tritura une mèche qui virait étrangement au châtain très clair, parsemée de cheveux presque gris, qui donnaient un ensemble étrange à sa chevelure. De plus, elle avait perdu son lisseur, créant des ondulations dans sa coiffure. Elle détestait ça. Même si tout le monde lui assurait qu'elle était mieux ainsi, elle ne pouvait se résoudre à l'idée que ce truc, cette tignasse, était la sienne.
Soudain, elle fut prise de nausée. Elle se pencha automatiquement au-dessus de l'évier, s'apprêtant à régurgiter ses sucs gastriques. Au lieu de ça, un flot d'images envahirent son esprit.


La bataille faisait rage. Les soldats des deux peuples marchaient dans le sang, mais ne s'en souciaient guère. Le massacre se reflétait dans les verts et roses de la Princesse qui observait, un léger sourire au lèvres. Elle n'avait d'attention que pour le garçon roux, qui, au lieu d'être à ses côtés comme il était censé l'être en tant que son frère, tranchait des guerriers sans l'ombre d'un souci. Elle jeta un regard à l'homme aux yeux roses qui siégeait à côté d'elle, appuyé nonchalamment sur un accoudoir de son trône de fortune - plus bas que le sien - et qui semblait s'ennuyer encore plus qu'elle.
- L'affrontement ne semble pas vous intéresser, monsieur le Roi, s'étonna-t-elle avec une forme d'insolence, une légère trace de juvénilité dans sa voix. Vos combats épiques d'antan étaient donc si exaltants ? ajouta-t-elle avec ironie.
L'homme découvrit une rangée de dents semblables à celles d'un requin. Par réflexe, elle tritura une boucle de ses longs cheveux ocres.
- Plus que tu ne le crois, Sinistra, répondit-il calmement.
- Seigneur, vous êtes aussi bavard que mon père dans sa tombe ! se plaignit-elle en lâchant un énorme soupir. Un grand-père de rechange, je vous prie !


Stella revint brutalement à la réalité. Son visage était encore plus pâle qu'avant et ses mains étaient agitées de tremblements. Et Juliet commençait à parler.

- STOOOOP ! hurla-t-elle, faisant ainsi taire son Autre.

Le calme était revenu. Elle se mordit la lèvre. Zut. Son cri allait ameuter Stanislas, Yan et William qui allaient foncer ici direct. Elle qui voulait prendre un shampoing tranquille...
Elle s'adossa contre un mur, et se laissa glisser jusqu'à être complètement assise. Les images qu'elle avait vu la perturbaient au plus haut point. Et d'abord, comment cette scène était-elle arrivée dans sa tête ? Une invention d'un ennemi pour la troubler ? Non. Cela n'aurait aucune utilité, vu qu'elle ne participait pas au combat...
Elle réfléchissait à ce que cette vision pouvait signifier. L'homme aux yeux roses, assis auprès de son sosie parfait, lui rappelait quelque chose... Ses yeux s'ouvrirent, ronds comme des soucoupes. Son propre...
Elle secoua la tête. Ce ne pouvait pas être lui. Mais si cette personne, si désabusée, était... Son père ?
Il était plus vieux, certes. Des traits émaciés, durcis par les années, des cheveux grisonnants... Mais toujours le même sourire luciférien, toujours les mêmes yeux ennuyés par tout, toujours le même air supérieur et ennuyé...
Alors, cette scène était sûrement tout droit sortie du futur. Dans ce cas, qui était la jeune fille qui l'avait remplacée en tant que Princesse au côté de son père ? Elle parlait de "Grand-père"...
Stella ne put réprimer un hoquet de surprise. Si Mr Gevanni avait des petits-enfants, ces enfants seraient soit ceux d'Angelina - ce dont elle doutait fortement -, soit les siens. Elle baissa la tête vers son ventre qui commençait à s'arrondir, et posa sa main droite dessus.
En tout les cas, si ses déductions étaient justes, c'était de très mauvais goût. Sa future fille porterait le nom d'une étoile - Sinistra - et la remplacerait en tant que Princesse. Elle avait aussi évoqué son père "dans sa tombe". William. William !
Une vague de panique s'empara d'elle. Elle prit son visage entre ses mains, et les images se remirent à défiler dans son esprit.


- C'est plus compliqué que ça, Sinistra, soupira l'homme. Tu sauras tout quand tu seras en âge de régner. On ne plaisante pas avec ces choses-là.
- Saint dieu ! Cela fait seize ans que j'entends ça, je commence à en avoir assez de tous ces secrets ! s'énerva la Princesse. Je suis la seule qui ne sache pas ce qu'il s'est passé à propos de la mort de mes parents, et même Sirius, grâce à son habileté à se projeter dans le passé et son appartenance aux Initiales, sait tout ! C'est insupportable !
- Sini...
- NON ! Je ne me tairais pas tant que je ne saurais pas tout. J'exige des réponses. Maintenant.
- Je t'en prie... grommela-t-il, légèrement excédé.
- Pourquoi le professeur Tailer a disparu du jour au lendemain ? Pourquoi l'a-t-on retrouvé mort, sans aucune trace de lutte, veines et artères éclatées ? Pourquoi son fils a-t-il été emprisonné quelques temps après ? Pourquoi Stanislas William a-t-il été exécuté il y a seize ans ? Pourquoi sa sœur a-t-elle ensuite été assassinée par un mercenaire de l'Empire ? Pourquoi Mlle Swall est-elle suivie de si près par Alec, alors qu'elle est handicapée pour le restant de ses jours ? Pourquoi Rose va-t-elle tous les jours "rendre visite" à M. Ulysse ? Pourquoi Zacharie est-il de plus en plus étrange ? Et enfin, pourquoi, pourquoi mes parents sont-ils actuellement six pieds sous terre, sans que j'aie pu simplement les voir ou leur parler ne serait-ce qu'une fois ? J'attends des éclaircissements.
L'homme laissa le silence s'installer un moment. Il reprit, posé, avec une voix froide à glacer le sang :
- Je croyais que tu t'étais faite à l'idée que tu ne saurais tout cela qu'après tes dix-sept ans... Je te pensais plus mûre que cela. La curiosité est un vilain défaut, tu le sais, ça ? Cet adage s'applique encore plus au monde où nous vivons. Maintenant calme-toi et regarde.
La Princesse se mordit la lèvre, s'empêchant de lancer une réplique cinglante, puis se détourna définitivement de son grand-père pour se concentrer sur la bataille.


Stella émergea à nouveau, suffoquant à demi. Une goutte d'eau s'écrasa à quelques centimètres de ses pieds. Elle avait l'impression que le temps passait au ralenti, tellement son cerveau marchait à toute allure.
C'était bel et bien confirmé. Cet homme était Mr Gevanni, et cette princesse sa fille. Le garçon roux qui bataillait, son fils.
Elle avait du mal à croire que cette pimbêche maniérée et snob était son futur enfant. Elle n'avait pas hâte de voir le caractère du deuxième - qui s'appelait Sirius, probablement. Quelle mauvaise blague. Qui avait choisit ces prénoms ? Deux étoiles...
En tout cas, il semblait s'en être passées, des choses, seize ans plus tard. Yan était mort et, avant cela, avait eu un fils - mais quelle fille serait assez indulgente pour vouloir de lui ? Mystère. Yan : mort. Stanislas : mort. Marie : morte. Angelina : handicapée. Elle-même : morte. William : mort. Oh, William...
Il fallait qu'elle en parle à Angelina dès que possible. Elle savait beaucoup de choses, et saurait sans doute d'où ou de qui provenait cette vision. Et surtout, pourquoi. Serait-ce un avertissement ? Mais un avertissement pour quoi ?
Elle ne put retenir un gémissement. Juliet semblait attendre qu'elle se soit calmée pour parler. Eh bien, elle pouvait toujours attendre.
Elle se leva, se dirigea vers les lavabos d'un pas mal assuré, s'appuya sur leur bord, et observa son visage dans le miroir. Sa peau était pâle comme une linge, ses yeux roses incertains. Elle lâcha un énorme soupir. Ça craignait.
Un bruit de pas lui fit automatiquement tourner la tête.


Dernière édition par Stella Gevanni le Sam 11 Juil - 20:56, édité 3 fois (Raison : Petits arrangements de scénario ^.^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Pourquoi le futur est-il si incertain ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kaamelott ft Le Visiteur du Futur
» Haïti-Éducation: Pourquoi nos meilleurs élèves s'exilent-ils?
» Pourquoi organise-t-on tant d'elections en haiti?
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» liste partielle du futur gouvernement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le pensionnat fantôme :: Le pensionnat : 1er étage :: le salle de bain-
Sauter vers: